prix Roberval Accueil Prix Roberval
prix Roberval Découvrir Prix Roberval
prix Roberval Évaluation Prix Roberval
prix Roberval Concours Prix Roberval
prix Roberval Palmarès Prix Roberval
prix Roberval Réseaux Prix Roberval
prix Roberval Nous contacter Prix Roberval

Pas à Pas


Jean-François DESMARCHELIER

Jean-François DESMARCHELIER est titulaire d’un Master de Gèosciences marines et d’un Master de réalisation documentaire. Il est spécialisé dans le documentaires scientifiques pour la télévision, mais aussi pour des expositions et des spectacles vivants. En 2012, son webdocumentaire REWALK, diffusé par le journal libération a été finaliste du prix RFI-France 24. Il enseigne l’audiovisuel à l’Université de Bourgogne. Il est également concepteur et scénographe d’évènementiels du type de la Nuit Européenne des Chercheurs.


http://ataouk.com/


Patrice GOLDBERG

Patrice GOLDBERG est responsable du Département Sciences de la RTBF - Télévision Belge. D'abord, journaliste en presse écrite, il entre à la RTBF pour y assurer les fonctions de reporter TV et radio, puis de présentateur de journaux parlés et responsable d'édition. A partir de l'an 2000, il dirige le Département Science et ssume les foncitons de rédacteur en chef, producteur, présentateur et journaliste principal de Matière Grise. Il est, en outre, co-auteur de les films qui y sont réalisés. Il donne et anime régulièrement des conférences sur le vulgarisation et le journalisme scientifique, en Belgique et à l'étrnager, aurpès d'étudiants et du grand puiblic. Il a reçu de très nombreux prix dans de nombreux pays: son palmarès impressionnant peut-être consulté sur notre site. Il a été Lauréat des Prix ROBERVAL 2008 et 2010 et a reçu une Mention en 2009.




Un sportif se retrouve tétraplégique à la suite d’un saut périlleux …Sa moelle épinière a été sectionnée.
Toute une série d’expériences menées, ici sur le rat, vont démontrer comment, dans un premier temps,  à l’aide d’un tapis roulant, des stimulations électriques et pharmaceutiques, donc sans intervention du cerveau, parviennent rapidement à provoquer les mécanismes de la marche puis, dans un deuxième temps, comment, mais sur sol fixe cette fois et grâce à des stimulations de type gestes, appels ou encore friandises, le rat finit par faire ses premiers pas volontairement, c’est-à-dire avec intervention du cerveau. On en conclut que des circuits se sont réorganisés, des coupes fines de moelle épinière sont réalisées pour tenter de savoir comment le cerveau parvient à réacquérir sa capacité à intervenir sur les centres locomoteurs.


Imprimer


Retour à l'accueil © Université de Technologie de Compiègne - Prix ROBERVAL - Nous contacter - Plan du site