prix Roberval Accueil Prix Roberval
prix Roberval Découvrir Prix Roberval
prix Roberval Évaluation Prix Roberval
prix Roberval Concours Prix Roberval
prix Roberval Palmarès Prix Roberval
prix Roberval Réseaux Prix Roberval
prix Roberval Nous contacter Prix Roberval

clim'city


Eric GORMAN

Ecologue de formation, spécialiste de la gestion des ressources naturelles renouvelables, j’ai commencé par travailler sur les écosystèmes estuariens au Maroc entre 2002 et 2004 au sein d’un laboratoire universitaire. De retour en France j’ai enseigné l’écologie et les sciences de la vie  en université, collège et lycée. Cela m’a amené progressivement vers l’éducation populaire et la médiation scientifique. Actuellement responsable  développement durable à Cap Sciences (Centre de Culture Scientifique) depuis 2006, j’y conçois des outils pédagogiques et des expositions. Ma première mission fut de développer une exposition virtuelle et un jeu interactif sur les changements climatiques. C’est comme cela qu’est né Clim’Way ! Mes autres créations majeures sont « Les Energies à l’Ecran » et « Consom’Attitudes ». La première étant une exposition constituée d’animations interactives sur écrans et dressant un panorama gobal de la question énergétique. La seconde est une grande exposition interactive sur la consommation responsable mêlant diverses formes de médiation (lire, écouter, regarder, manipuler, jouer, se profiler).



Partager




Clim’City ® propose une sensibilisation aux problèmes liés au développement durable et aux changements climatiques. S’adressant résolument au grand public, il se présente sous la forme d’un DVD privilégiant les descriptions, illustrations et explications simples. Il se compose de deux volets : un module « exposition » et un module « jeu ».
Dans le module exposition, Clim’City combine plusieurs niveaux d’analyse et de compréhension : l’évolution climatique grâce aux études scientifiques, les responsabilités de chaque activité sur l’accélération du réchauffement, les solutions d’aujourd’hui et de demain, les impacts présents et futurs du changement climatique et les moyens d’adaptation.
La navigation est intuitive et permet une compréhension aisée des thématiques abordées en créant un lien entre le monde réel et l’univers virtuel. C’est en cliquant sur des objets de l’environnement virtuel (bâtiments, centrales thermique, éoliennes, voitures, avions, champs, forêts, glaciers, etc.) que le visiteur a accès aux différents articles de l’exposition. Le visiteur peut découvrir quatre types de paysages : montagnard, rural, urbain et littoral, chacun ayant sa propre ambiance sonore. Il peut accéder à plus de 300 documents (vidéos, interviews, animations, graphiques, cartes, diapositives et photos) contenant de très nombreuses informations sur le poids environnemental des différents activités humaines, de l’agriculture aux transports, en passant par l’habitation et les activités tertiaires.
Le module « jeu » est basé lui aussi sur une exploration du ‘paysage’, mais de façon plus limitée. Il repose sur un principe analogue à celui du jeu SimCity, le but proposé étant ici de créer son propre « plan Climat » à partir des données fournies (durée nécessaire pour diminuer les gaz à effet de serre, diminution de consommation d’énergie, etc.) selon différents niveaux d’action (politique, entreprise, citoyen). Le joueur doit exploiter les informations et les simulations pour proposer les solutions qui permettront de réduire d’un facteur 4 en 50 ans la consommation de gaz à effet de serre (CO2, N2, CH4). Il peut promouvoir l’utilisation d’énergies renouvelables de diverses origines : éolienne, solaire, hydraulique, biomasse et marine.
Un aspect complémentaire intéressant est la possibilité de télécharger de nombreuses fiches et supports médias associés à l’ « exposition », pour un usage plus pédagogique (cours, exposés, animations, etc.).
Notons enfin que les informations fournies se basent sur des sources sures : Plan Climat français, Bilan Carbone® de l’ADEME, association négaWatt, rapports scientifiques de l’ONERC, du GIEC (Groupement intergouvernemental sur l’Evolution du Climat) et d’instituts scientifiques (Météo France, CNRS, INRA, CEMAGREF).


Partager


Imprimer


Retour à l'accueil © Université de Technologie de Compiègne - Prix ROBERVAL - Nous contacter - Plan du site