prix Roberval Accueil Prix Roberval
prix Roberval Découvrir Prix Roberval
prix Roberval Évaluation Prix Roberval
prix Roberval Concours Prix Roberval
prix Roberval Palmarès Prix Roberval
prix Roberval Réseaux Prix Roberval
prix Roberval Nous contacter Prix Roberval

Climat : le vrai et le faux


Valérie MASSON-DELMOTTE

Valérie MD est responsable d’une équipe de recherches au laboratoire des sciences du climat et de l’environnement du cea saclay. Ses recherches portent sur l’évolution du climat à travers la reconstruction des changements climatiques passés en utilisant les glaces polaires et les cernes des arbres.





Cet ouvrage est un écrit consistant qui aborde avec objectivité la question du réchauffement climatique. L’auteur a pour ambition de distinguer le « vrai » du « faux », de combattre les idées reçues et d’analyser les perspectives inquiétantes et les enjeux considérables.
Le livre se compose de deux grandes parties : les défis scientifiques puis les défis politiques. Les défis scientifiques sont d’abord, de comprendre les changements climatiques du passé puis de prévoir ceux à venir. A partir d’une description du rythme de l’alternance entre les aires glaciaires et les périodes de réchauffement et des mécanismes qui la gouvernent, le lecteur est invité à constater les signes du changement climatique en marche. L’auteur met en lumière les difficultés et les incertitudes de la modélisation liées, d’une part, à la complexité et à la multitude des phénomènes à prendre en compte et, d’autre part, à la description des conséquences locales qui peuvent être contradictoires d’une région de la planète à une autre. Les défis politiques concernent l’action visant à limiter l’augmentation du réchauffement climatique et l’adaptation à ce phénomène : y sont abordées les possibilités d’actions individuelles, communautaires et mondiales. Le travail des lobbies destiné à désinformer le grand public en niant le réchauffement climatique est également mis en lumière. Enfin sont énumérés les impacts sur la vie quotidienne, les inégalités sociales et la biodiversité. L’auteur conclut sur un constat peu encourageant de l’inertie politique actuelle malgré la prise de conscience généralisée de la problématique du réchauffement climatique. L’ouvrage est complété par une bibliographie abondante et des données chiffrées sur les émissions de gaz à effet de serre en France en 2008.
Ce livre a le mérite d’être bien écrit et bien vulgarisé. Il s’efforce de présenter des faits bien argumentés en s’appuyant notamment sur la démarche mise en place par le GIEC. L’auteur qui adopte un ton mesuré, à la foi ni alarmiste ni « négationnisme », fait clairement et scientifiquement le point sur l’état des connaissances en la matière. De nombreux encadrés intitulés « idées reçues » font le point sur des informations que tout un chacun croit connaitre permettant de mettre en perspective les croyances du grand public et la vérité scientifique. Bref, il s’agit d’un livre qui se lit comme un roman et qui concilie sérieux et facilité de lecture afin de  traiter de manière critique et bien documenté un sujet d’actualité très controversé.



Imprimer


Retour à l'accueil © Université de Technologie de Compiègne - Prix ROBERVAL - Nous contacter - Plan du site