prix Roberval Accueil Prix Roberval
prix Roberval Découvrir Prix Roberval
prix Roberval Évaluation Prix Roberval
prix Roberval Concours Prix Roberval
prix Roberval Palmarès Prix Roberval
prix Roberval Evénements Prix Roberval
prix Roberval Réseaux Prix Roberval
prix Roberval Nous contacter Prix Roberval

Palmarès 2008

Les Lauréats et Mentions Prix ROBERVAL 2008


Des puces, des cerveaux et des hommes : quand l'électronique dialogue avec le cerveau
Les Nanosciences 2. Nanomatériaux et nanochimie
L'univers de la fonderie
Chaussure à son pied
L'énergie nucléaire, comprendre l'avenir
Sur la route de l'électricité : les piles électriques et l'électricité dynamique
Les dessous d'Internet : au fil de l'électricité, histoire de comprendre
Science des aliments : biochimie, microbiologie, procédés, produits
La lumière et les technologies d'éclairage



Pour la 21ème édition du Prix ROBERVAL, 312 œuvres de 450 auteurs provenant de 15 pays francophones, ont été candidates dans les catégories  Grand Public puis Enseignement Supérieur pour les ouvrages, Multimédia pour les sites Internet et cédéroms, et Télévision pour les documentaires télédiffusés.
 
Cette année, après une étude rigoureuse menée par nos Comités de Présélection, nos experts et notre Jury international francophone regroupant plus de 300 personnes de compétences diverses (académiciens, industriels et communicateurs), sur les 25 œuvres nominées en Octobre, 4 d’entre elles ont été proclamées Lauréates et 5 ont reçu une Mention dont la Mention Technologie de l’Information et de la Communication (TIC).
 
La cérémonie précédée par l’exposition des œuvres nominées, s'est déroulée le mercredi 23 janvier dernier au Palais de la découverte à Paris.


21ème Palmarès par catégorie






LAUREAT


Jean-Louis PAUTRAT, Des puces, des cerveaux et des hommes : quand l'électronique dialogue avec le cerveau, Paris (FRANCE) : Fayard


Situé à l’interface des neurosciences et de la technologie, voici les « mystères du cerveau » et plus particulièrement un domaine de recherche en pleine effervescence qui consiste à faire dialoguer le cerveau avec l’électronique.

L’auteur commence par faire un point sur l’état de nos connaissances concernant la structure et le fonctionnement du cerveau. Il présente les moyens disponibles pour l’observer en action et les moyens développés pour capter les ondes qu’il émet. Il explore les différentes recherches visant à faire dialoguer le cerveau et la machine, avec des applications médicales à la clé : par exemple, l’usage d’électrodes pourrait permettre de soigner certaines pathologies comme la maladie de Parkinson, la boulimie, les TOC…

De même, la pose d’implants se substituant aux organes défaillants permettrait à certaines personnes de voir, d’entendre ou de sentir. On apprend que la conception d’un cerveau artificiel est à l’étude et comme cela s’est produit il y a peu de temps pour les gènes, certains chercheurs tentent de percer les « codes » du cerveau.

L’auteur soulève aussi les problèmes d'éthique posés par ce type de recherche et les risques engendrés par certaines applications notamment dans le domaine militaire.

Ce livre permet à tous de comprendre et de s’interroger sur les enjeux de l’aventure actuelle des neurosciences.


MENTIONS GRAND PUBLIC
 


Bertrand BARRÉ, Pierre-René BAUQUIS, L'énergie nucléaire, comprendre l'avenir, Strasbourg (FRANCE) : Hirlé


La découverte de l’énergie nucléaire et de son utilisation civile et militaire, et l’esquisse des connaissances de base de la physique, nous permettent d’introduire la notion d’énergie puis plus particulièrement celle de l’énergie nucléaire. Les applications militaires sont abordées au travers d’explications apportées sur les bombes atomiques à uranium et à plutonium, ou l’utilisation du nucléaire dans le domaine civil avec la production d’électricité dans les centrales. L’œuvre se distingue par le traitement de l’ensemble des aspects liés au nucléaire, notamment dans ses applications les plus inattendues ou les moins connues : imagerie médicale, ionisation des aliments, lutte contre les insectes nuisibles et propulsion navale. Les problématiques n’en sont pas moins présentes : la radioprotection, la sûreté des installations, la protection de l’environnement ou encore la gestion des déchets. L’ensemble est complet et synthétique, parfaitement assimilable par le grand public, appuyé par des images soigneusement choisies, des explications et des schémas adaptés. Après sa lecture, nous ne verrons plus l’énergie nucléaire du même œil.




Pierre LANGLOIS, Sur la route de l’électricité, 2 : les piles électriques et l’électricité dynamique, Québec (Canada) : MultiMondes


Deuxième tome de la série en trois volumes « Sur la route de l’électricité » et destiné à un jeune public, dont commence ici l’initiation aux piles électriques et à l’électrodynamique à travers l’histoire et l’expérimentation (facile, à réaliser chez soi, et avec les moyens utilisés par les découvreurs eux-mêmes), ceci en quarante-trois épisodes, pouvant se lire séparément. L’auteur balaie toute l'histoire de l'électricité depuis la découverte du courant électrique jusqu'à la réalisation encore futuriste de véhicules électriques hybrides : l'électricité et ses moyens de production, l’électricité et ses diverses utilisations (piles à combustibles, batteries rechargeables, moteurs électriques…). Le ton est clair, la présentation des informations est limpide, les manipulations sont des compléments indispensables pour comprendre et intégrer les diverses notions. Les théories ne sont pas oubliées, mais elles arrivent pour résumer et condenser les résultats. C'est de la grande pédagogie ! Quel plaisir de découvrir les phénomènes électriques et de les comprendre sous cette forme ludique et quasi historique ! Richement illustré, cet ouvrage est remarquable et devrait aider nos jeunes générations à se réconcilier avec la science et la technologie.





LAUREAT


Philippe HOUDY, Catherine BRÉCHIGNAC, Marcel LAHMANI, Les nanosciences : nanomatériaux et nanochimie (tome 2), Paris (FRANCE) : Belin



Fabriquer des objets à très petite échelle (1 nanomètre = 1 milliardième de mètre = 10 atomes), atome par atome pour augmenter les propriétés des matériaux ou apporter des propriétés nouvelles et créer ainsi de nouveaux objets : des voitures ou des avions plus légers, consommant moins de carburant, des pots d’échappement filtrant plus et mieux, des nanomédicaments soignant sans surdose les cellules malades ou attaquant uniquement les cellules cancéreuses à la plus petite échelle évitant ainsi toute chimio-thérapie ou radio-thérapie. Tels sont les enjeux de cette véritable révolution technologique qu’est en train de vivre notre début de siècle. Nous présenterons toutes ces extraordinaire avancées sans oublier bien sûr les risques associés à ces nanotechnologies naissantes.



MENTION ENSEIGNEMENT SUPERIEUR


Romain JEANTET, Thomas CROGUENNEC, Gérard BRULÉ, Pierre SCHUCK, Science des aliments : biochimie, microbiologie, procédés, produits. Vol. 1 : stabilisation biologique et physico-chimique, Cachan (FRANCE) : Tec et Doc Lavoisier


Cet ouvrage collectif, en deux volumes, synthétique mais bien documenté et de lecture très agréable, offre des éléments de base scientifiques, techniques et pratiques que chacun pourra mettre à profit pour appréhender le domaine agro-alimentaire : de l’analyse physico-chimique aux procédés de transformation et d’élaboration de produits en passant par les transformations biochimiques et microbiologiques, il aborde tous les aspects de la maîtrise de la qualité des aliments. Le premier tome est plus centré sur la stabilisation biologique et physico-chimique des différents constituants de l’aliment (microorganismes assurant une bonne qualité de l’aliment transformé, procédés et technologies assurant sa stabilité…) ainsi que sur l’évaluation de la qualité, les méthodes de contrôle et les aspects normatifs. Le second tome s'intéresse plus particulièrement aux bases biologiques, physico-chimiques et technologiques de l'élaboration des principaux aliments d'origine animale et végétale, ainsi qu’aux perspectives du développement des ingrédients alimentaires. Les volumes ont été rédigés avec une grande rigueur scientifique et les auteurs ont privilégié l'aspect pédagogique tout en réalisant une description détaillée de l’ensemble des cas évoqués. C'est la référence que l'on se doit d'avoir dans sa bibliothèque (personnelle ou universitaire).





LAUREAT


Patrice GOLDBERG, François HUBERT, Chaussure à son pied, BRUXELLES (BELGIQUE) : RTBF - Matière Grise


Vous allez être surpris par la somme de technologies mises en œuvre dans cet objet du quotidien que sont nos chaussures ! Les découvertes de squelettes vieux de 4000 ans montrent que l’être humain protégeait déjà ses pieds avec des herbes tressées et des morceaux de cuir. Le cuir est encore de nos jours le matériau le plus utilisé, mais les chaussures se sont perfectionnées. Une chaussure coupée en 2 permet de repérer les diverses parties qui la composent, soit 20 à 30 pièces ! Les fabricants sont toujours à la recherche de nouveaux matériaux, plus confortables, plus légers, afin de mieux amortir le poids et augmenter les performances des chaussures. Les recherches vont plus loin dans le domaine de la chaussure de sport en proposant une chaussure «intelligente», capable d’analyser le rapport entre le poids du corps et son impact avec le type de sol et de s’adapter elle-même pendant une course. D’autres innovations surprenantes comme l’intégration d’un lecteur MP3 ou encore la création d’une semelle caloduc qui se charge de vous réchauffer les pieds sont présentées. Quelle serait alors la chaussure idéale au quotidien ? La voici : en cuir, avec un petit talon et l’avant arrondi pour permettre la mobilité des orteils. Cependant, la coquetterie en décide bien souvent autrement, mais sachez qu’il est toujours utile d’alterner régulièrement le port de nos chaussures et surtout d’en disposer de plusieurs paires…





LAUREAT


Jean-Yves LEJEUNE, L'univers de la fonderie (http://www.e-learning-fonderie.com), Sèvres (FRANCE) : Centre Technique des Industries de la Fonderie


L’univers de la fonderie est en ligne ! Il se présente comme une alternative aux formations traditionnelles dans un contexte de formation continue. Le parcours de formation commence par un questionnaire qui permet d’évaluer les connaissances de base de l’apprenant, puis différentes leçons accompagnées d’exercices sont suggérées. Une évaluation finale permet de valider l’apprentissage, et de le personnaliser pour chaque apprenant. Six parcours d’initiation sont proposés pour appréhender le métier de fondeur. Certains modules sont spécifiques aux matériaux (fonte, acier, aluminium) et d’autres aux procédés (fonderie basse pression, fonderie sous pression, fonderie coquille…). Deux parcours de perfectionnement abordent les facettes de la fonderie de précision et la conception et le tracé des pièces. La qualité, la sécurité et l'environnement sont traités dans les différents modules. La structure des parcours est facile à comprendre et la navigation est aisée. Il s’agit d’un remarquable outil de formation pour étudiants et de perfectionnement pour professionnels. Les cours sont très complets, progressifs et bien illustrés : la qualité des images, films et autres schémas, ainsi que la qualité audio sont de tout premier ordre.


MENTION MULTIMEDIA


Christophe FILLIETTE, La lumière et les technologies d'éclairage, Coulommiers (FRANCE) : Micrelec


Cet outil pédagogique traitant de la lumière et des technologies d’éclairage fournit un solide bagage sur la physique de la lumière en familiarisant le public avec les notions de fréquence, de longueur d’onde et de photon. Ces connaissances de base permettent ensuite d’aborder le domaine de la couleur avec les couleurs primaires et la machine à couleur. Le but est enfin de mener le lecteur vers une meilleure compréhension des technologies d’éclairage : les principes d’incandescence, de fluorescence, de décharge et d’halogènes utilisés pour les lampes sont expliqués. L’économie d’énergie constitue un des principaux axes de la présentation. L’œuvre attire l’attention, puisqu’à la suite de chaque animation sur un thème précis, un QCM est proposé. Des clés sont obtenues à la suite de réponses satisfaisantes permettant l’accès au chapitre suivant. Toutefois, une liberté de navigation indépendante au travers des différents thèmes est proposée parallèlement à la démarche linéaire. Il s’agit d’un excellent produit d’information multimédia, agréable et ludique, proposant une approche sur les technologies de la lumière ciblée « jeune public » avec des personnages virtuels et diverses animations, mais demeure toutefois un produit grand public.



MENTION SPECIALE TECHNOLOGIE DE L'INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION


Antoine DE CLERCK, Les dessous d'Internet : au fil de l'électricité, histoire de comprendre, Paris (FRANCE) : Ellipses


Nous sommes invités à découvrir l'électricité, l'électronique, les ondes, les télécommunications, les ordinateurs... Et par l’addition successive de ces différentes technologies, nous aboutissons à Internet. Chaque technologie est présentée dans le contexte historique où elle a été inventée, et démontre la logique de l'évolution des connaissances et des innovations. Les chapitres sont écrits selon 3 niveaux de lecture : pour les curieux, pour les passionnés, pour les experts. Un tableau chronologique permet de relier tous ces événements scientifiques. La lecture est facilitée par le découpage du texte en paragraphes courts et par la présence de nombreux schémas, de photos et d’encarts pour les anecdotes, notamment historiques, qui pimentent le récit. Cet ouvrage est à la fois un cours élémentaire de physique à la portée de tous, et une explication simple du fonctionnement d’Internet, qui a pour mérite de démystifier Internet, pour tous ceux qui, ne le connaissant pas ou en auraient peur : il réconcilie le public avec la technologie.


Téléchargez le communiqué du Palmarès 2008 du Prix ROBERVAL
Taille : 3631 ko
 
Retour à l'accueil © Université de Technologie de Compiègne - Prix ROBERVAL - Nous contacter - Plan du site